Sélectionner une page

La cire

Lors d’une domination, j’aime m’entourer de bougies et d’encens. Normal pour une Maîtresse orientale. J’aime le reflet mouvant que leur flamme donne à la pénombre de mon donjon. En fin de séance, lorsque qu’elles sont encore gorgées de cire chaude, j’aime aussi prendre l’une ou l’autre en mes doigts pour en faire couler quelques gouttes brûlantes sur ton sexe et ton corps. C’est ma manière à moi de te marquer et de laisser des traces éphémères sur ta peau.

Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook