Ma philosophie du SM

Plus qu'un art de vivre, le SM est pour moi l'art de sublimer l'attente, le désir, l'envie. Repousser les limites, aller au-delà des frontières, celles-que l'on ne pensait pas pouvoir franchir, pour en revenir avec ce sentiment bizarre d'avoir conquis de nouveaux horizons. La confiance, le respect, l'écoute doivent évidemment faire partie du voyage. Le plaisir réciproque est le but, mais un but ultime : plus il arrivera tard, plus il sera intense...

Mon rituel du mystère

Le mystère fait toujours partie d’un moment SM. Le mystère de deux êtres, qui ne se connaissent pas, ou peu, ou en tout cas jamais assez, dont l’un va accepter de se soumettre ma loi. Ce moment commence toujours par un rituel visant l’écoute et la compréhension de celui qui se soumet. Je bande ses yeux, pour mieux écouter respirer son coeur, je caresse ses frissons pour mieux en apprécier ce que leur corps et leur esprit pourront supporter…

Mes passions « fetish »

Le cuir est pour moi comme une seconde peau. J’adore m’en vêtir, m’assoir sur le visage d’un esclave et lui faire sentir combien il sublime les courbes de mes fesses. J’aime le latex aussi, pour l’excitation qu’il me donne à coller à mon corps. Cuissardes et escarpins à talons hauts, loin de me donner le vertige, m’offrent de la hauteur pour regarder celui qui rampe à mes pieds. Femme phallique, je me sépare rarement de l’un ou l’autre de mes godes-ceintures…